Usine

bandeau_usine

Une bâtisse d’exception

La solive ajourée TRIFORCEMD est fabriquée dans une nouvelle usine en bois lamellé-collé, conçu en fonction des principes du développement durable. Nous en sommes très fiers. Notre usine est la plus grande bâtisse industrielle en bois lamellé-collé dans l’est du Canada.

Étonnamment, on construit peu de grandes structures en bois en Amérique du Nord, alors que cela se fait beaucoup en Europe et depuis longtemps. Nous sommes convaincus que ce projet novateur contribue au progrès en matière de développement durable.

 

usine solive ajouree

 

Le bois lamellé collé

Les colonnes et poutres en bois de notre bâtisse sont constituées de petits morceaux de bois jointés et collés. Leur procédé de fabrication est unique, car le bois provient de la portion inutilisée (tête) d’épinettes noires provenant d’une forêt québécoise parvenue à maturité.

Avantages pour l’environnement :

Réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) :

  • En se décomposant, ce bois inutilisé relâcherait une partie du CO2 que l’arbre a emmagasiné alors que si on le transforme, ce CO2 est emprisonné à l’intérieur des poutres.
  • L’utilisation de bois Nordic Lam de Chantier Chibougamau dans ce bâtiment a permis le stockage de 925 tonnes de GES, l’équivalent de ce que produisent annuellement 185 Canadiens.

Économie d’énergie :

  • Le procédé de fabrication des éléments structuraux en bois est 4 fois moins énergivore que celui du béton et 60 fois moins énergivore que celui de l’acier.

Avantages du bois

  • Il permet de mettre en application plusieurs principes de développement durable.
  • C’est la meilleure façon de soutenir l’industrie canadienne du bois.
  • Le bois est chaleureux, il crée une ambiance extrêmement agréable.

Développement durable

Voici les principes de développement durable que nous avons mis en application dans ce projet :

  • Soutien à l’industrie canadienne du bois et à ses travailleurs
  • Exploitation de la 3e transformation d’une ressource naturelle de chez nous
  • Formation d’une main-d’œuvre spécialisée, les monteurs de poutres de bois, dont l’expertise profite déjà à d’autres projets
  • Bois provenant d’une forêt certifiée qui respecte les principes de la foresterie durable.
  • Utilisation d’une ressource locale et renouvelable
  • Économie d’énergie : étant donné sa faible transmission thermique, le bois est 12 fois plus isolant que le béton et 350 fois plus que l’acier.

Murs solaires

Pour maintenir une qualité d’air optimale dans l’usine, on y réalise plusieurs changements d’air par jour. On capte l’air de l’extérieur. Ainsi, par temps froid, il faut le réchauffer avant de le faire circuler et cela requiert beaucoup d’énergie. Nous avons donc utilisé des murs solaires perforés de milliers de trous (créant de la turbulence), qui laissent passer l’air réchauffé par le soleil derrière la paroi foncée. L’air ainsi réchauffé est ensuite récupéré par des ventilateurs. Les murs solaires sont orientés vers le sud-est et le sud-ouest; comme ils sont vert foncé, ils absorbent plus de chaleur, ce qui augmente leur efficacité. Selon la saison et le degré d’ensoleillement, l’air gagne quelques degrés, ce qui représente une économie d’énergie considérable!

Isoler sans camoufler

Les 440 panneaux préfabriqués qui constituent le mur extérieur ont une finition identique des 2 côtés et comportent une mousse isolante de type 1 ayant une valeur isolante élevée (R21). Ces panneaux ont été installés sur toute la surface extérieure des murs jusqu’à 6 po (150 mm) du sol, de façon à recouvrir toute la partie visible du béton. De cette façon, on a augmenté l’isolation par l’extérieur et évité de devoir isoler par l’intérieur, ce qui laisse le bois apparent. En plus de ses avantages esthétiques, cette façon d’isoler améliore la performance énergétique.

Protection de la nappe phréatique

Un suivi annuel de plusieurs paramètres physico-chimiques de l’eau souterraine est effectué à sept endroits sur les terrains de l’usine afin d’évaluer de façon précise la qualité de l’eau qui circule dans la nappe phréatique. Ce suivi se fait tant en amont qu’en aval de l’usine. Toutes les activités susceptibles d’avoir un impact sur la qualité de l’eau souterraine ont été placées à l’extérieur de la zone de recharge, favorisant une protection accrue de la qualité de l’eau. Sept sondes de suivi en continu de la qualité de l’eau ont été installées sur les terrains de l’usine. Elles sont reliées par ondes radio à un système de traitement des données qui avertit immédiatement les personnes compétentes en cas de variations inhabituelles de la qualité de l’eau.

À propos des poutres et des colonnes

La poutre la plus impressionnante de la bâtisse a une longueur de 80 pi (24,3 m) , une hauteur de 6 pi 6 po (2 m)  et une épaisseur de 14 po (356 mm). Elle comporte plus de 22000 lb (10000 kg) de bois.

Les 4 poutres architecturales maîtresses ont une longueur de 350 pi (107 m) après assemblage, une hauteur de 4 pi (1,2 m) et une épaisseur de 11 po (280 mm).

Au total, on a utilisé 1119 pièces de bois pour construire cette structure d’exception.

Cachez ce filage!

Par souci d’esthétisme, l’équipe du projet a choisi de camoufler la majorité des fils électriques. Ainsi, 8 km de tuyaux ont été installés sous le plancher et 25 km de fils électriques y sont enfouis.

Un peu d’acier

Dans tout bâtiment, il faut maximiser l’utilisation des différents matériaux. Les solives en acier ajouré se sont avérées idéales pour la section de l’entretien mécanique des véhicules et de l’entreposage du bois.

Et la sécurité?

Comme le bois lamellé collé est une matière peu combustible, il est plus sécuritaire puisqu’il brûle lentement et conserve sa force plus longtemps que l’acier. Le bois lamellé collé laisse donc plus de temps aux occupants et aux intervenants en cas d’incendie.